Meilleur traitement contre l’acné rosacée : guide d’achat & comparatif (2018)

Acné Rosacée

Des rougeurs sur le visage, des papules sur les joues, des capillaires sanguins apparents sur le nez ne signifient pas que vous souffrez d’acné. Il s’agit en fait de l’acné rosacée. Ces deux maladies de la peau au nom proche sont souvent confondues mais sont, il faut le savoir, complètement différentes.

La rosacée, malgré son nom floral, est une maladie dermatologique fréquente mais très gênante d’un point de vue esthétique et de confiance en soi. Elle peut avoir des conséquences psycho-affectives importantes.

Mais je vous rassure, l’acné rosacée est une affection pour laquelle les traitements sont très efficaces. Si vous souffrez de rosacée au visage, mon tableau comparatif et mes conseils vont vous guider pour en venir à bout.

Qu’est-ce que l’acné rosacée ?

Comme je vous le disais, la rosacée est assez mal connue, surtout par ceux qui n’en ont jamais eu. Il est fréquent d’ailleurs que ceux qui en souffrent pensent tout simplement faire de l’acné.

Je vais donc commencer par vous expliquer la différence. L’acné est une maladie de la peau qui forme des points noirs appelés comédons au niveau des glandes qui sécrètent à la racine des poils du sébum. Elle peut provoquer des points noirs mais également des boutons rouges.

La rosacée est quant à elle une affection des petits vaisseaux, souvent visibles à la surface de la peau. Elle peut provoquer des rougeurs diffuses ou localisées sur le visage. Les boutons d’acné sont accompagnés de points noirs et d’une peau grasse ce qui n’est jamais le cas lorsque l’on souffre de rosacée.

Elle se traduit d’abord par des rougeurs (érythrose) sur le front, les joues, le menton et le nez. Elle va ensuite évoluer vers ce que l’on appelle la couperose. Il s’agit de vaisseaux qui sont dilatés. Elle évolue enfin vers des populo-pustules folliculaires. Ces derniers sont en fait une sorte de boutons rougeâtres.

Les différents types de rosacée

Il existe 3 formes de rosacée :

  • La forme vasculaire ou couperose

C’est la plus fréquente. On ressent une sensation de visage rouge car elle agit surtout au centre du visage (joues, nez, milieu de front, menton). Cette forme peut être accompagnée de bouffées de chaleur lors de la consommation d’aliments chauds ou épicés ou lors de la prise de boissons alcoolisés. On remarquera des petits vaisseaux très fins et très rouges sous la surface de la peau.

  • La forme papulo-pustuleuse

Dans ce type d’acné rosacée, on voit l’apparition de papules mais surtout de pustules. Les papules sont en fait des élévations de la peau qui sont rouges et fermes et qui peuvent être douloureuses. Les pustules sont souvent plus petits que les papules et peuvent se développer en dehors de tout contexte infectieux.

  • La forme hypertrophique

Elle est très peu connue car très rare. Elle concerne moins de 5 % des patients qui souffrent d’acné rosacée et surtout les hommes. Elle se traduit par un aspect rouge de la pointe du nez, un épaississement de la peau et une dilation des orifices des glandes sébacées autour du nez. C’est une forme très complexante car elle est souvent associée, à tort, à l’alcoolisme.

Elle provoque le déclenchement de bouffées vaso-motrices. Elle peut également s’étendre au reste du visage. Son caractère inesthétique fait qu’elle est considérée comme une complication majeure de l’acné rosacée.

Dans certains cas, la rosacée peut toucher les yeux. Il s’agit de la rosacée oculaire. Elle entraîne des rougeurs au niveau des paupières et des conjonctives, une sécheresse oculaire et dans certains cas une atteinte de la cornée. Les personnes souffrants d’atteinte oculaire disent avoir une sensation de corps étrangers dans l’œil.

Comment évolue la rosacée ?

C’est une question qui revient souvent car les différents stades de la rosacée sont mal connus. Il faut savoir que le premier stade sont des bouffées de chaleur. Le deuxième stade est une érythro-couperose. Vient ensuite une phase inflammatoire avec l’apparition de boutons et de pointe de pus. Et pour finir, la rosacée se traduit par une phase hypertrophique avec l’épaississement des tissus du nez.

Qui est touché par la rosacée ?

La rosacée est une affection inflammatoire de la peau du visage. Elle touche 2 à 3 % des adultes et rarement les enfants ou les adolescents.

Les femmes entre 40 et 50 ans sont les plus touchées par une rosacée au visage même si les formes les plus aigües sont surtout décelées chez les hommes. L’acné rosacée touche surtout les personnes ayant une peau claire, des yeux bleus et des cheveux clairs.

Mythes et fausses idées sur l’acné rosacée

Si l’acné rosacée même légère est si redoutée, ce n’est pas simplement à cause des complexes physiques. C’est également le cas sur les idées reçues sur cette maladie de la peau. Beaucoup de patients rapportent qu’ils sont souvent jugés par rapport à ça.

Par exemple, beaucoup de personnes associent cette maladie à l’alcool. J’ai souvent entendu dire « Lui, il a des rougeurs sur le visage, c’est parce qu’il est alcoolique ». Les patients atteints de rosacée vivent très mal cette idée reçue et finissent par avoir honte. Sauf que l’alcool n’a rien à voir avec cette maladie de la peau.

Beaucoup de personnes pensent aussi que l’acné rosacée du nez et du visage en général est contagieuse. C’est également une idée fausse qui malheureusement peut provoquer une distance sociale pour tous ceux et celles qui en souffrent.

L’acné est souvent confondue avec l’acné rosacé. Et lorsqu’on a ce type de maladie de la peau à 40 ans, se dire que l’on a de l’acné peut provoquer un mal-être. Mais il faut savoir qu’il n’y aucun lien entre l’acné et la rosacée.

Une personne qui souffre de rosacée n’est pas une personne qui est timide ou qui rougit pour un rien. Ce type de préjugés font que les patients ayant cette affection souffrent du regard des autres. En tout cas, ils ne sont pas plus timides que vous et moi, c’est certain.

L’alimentation et le stress n’est pas non en cause dans l’apparition de la rosacée oculaire, de la rosacée du visage ou de la couperose.

Et pour finir sur les idées fausses concernant l’acné rosée du visage, non elle n’est pas due à une mauvaise hygiène. Une personne qui est atteinte de rosacée légère ou autre n’est pas une personne qui néglige son hygiène corporelle, sachez-le.

Mes conseils pour éviter l’apparition des rougeurs

​Les rougeurs peuvent complexer par leur aspect inesthétique. Il est toutefois possible de les atténuer ou de les prévenir avec quelques gestes simples et quelques habitudes à prendre.

Il est par exemple essentiel de se protéger du soleil. Pour cela, vous devez éviter de vous exposer sur entre 11 h et 16 h. Vous devez vous protéger avec une crème solaire à indice élevé.

Si vous avez des bouffées vaso-motrices, mon astuce simple qui va vous aider à passer cette phase désagréable : sucer un glaçon ! Vous verrez que les symptômes vont disparaître en un rien de temps.

Si vous êtes accro au maquillage, je vous conseille par exemple d’utiliser des poudres et fonds de teint médicaux qui sont prévus pour être à la fois couvrant et pour ce type de maladie de la peau. Je vous déconseille tous les produits de maquillage gras.

Pour votre hygiène, préférez le nettoyage à l’eau minérale pour le visage plutôt que l’eau du robinet qui est non seulement calcaire mais qui est aussi irritante. Evitez absolument les savons et les produits qui assèchent la peau et tous les produits cosmétiques à base d’alcool.

Vous devez également éviter les bains chauds et le sauna, les mets épicés, le café et autres boissons chaudes. L’alcool n’est pas une cause de la rosacée mais je vous conseille d’éviter les boissons alcoolisées.

Il est également conseillé d’éviter de vous exposer à des températures extrêmes et à des vents violents. Vous devez vous protéger le visage du froid et du vent pendant l’hiver.

Les solutions pour lutter contre la rosacée

Que l’on souffre de rosacée oculaire ou de rosacée du visage, je vous rassure tout de suite il existe des solutions.

Lors de la présence de papules et de pustules, il existe principalement 2 traitements qui empêchent les lésions d’évoluer et qui peuvent même les réduire. Il s’agit de la doxycycline et du métronidazole.

La doxycycline est un antibiotique utilisé pour sa puissante action anti-inflammatoire sur les couches superficielles de la peau. La doxycycline est l’agent actif de l’Efracea. Ce médicament se présente sous forme de capsules à libération prolongée.

Le métronidazole est l’agent actif de Rozex. Il s’agit d’une crème topique et d’un gel qu’il faut appliquer deux fois par jour sur la zone concernée.

Ces deux médicaments ont prouvé leur efficacité et celle-ci a été démontré dans de nombreuses études et c’est pour cela que ce sont les traitements qui sont les plus prescrits dans le traitement de la rosacée.

Dans le cas de l’acné rosacée légère, forme mineure de rosacée, le traitement sera avant tout local. Il va reposer sur l’application de sérum ou de gel. Parmi les gels les mieux notés, il vous sera proposé très certainement Prosacea. C’est un produit hydratant non-comédogène, sans alcool et qui n’est pas gras. Il réduit les rougeurs et s’applique deux fois par jour.

Parmi les sérums, certains sortent du lot pour réduire les marques rouges et les démangeaisons. C’est notamment le cas de Skinception. Une fois appliqué, vous ressentirez moins la chaleur et les picotements, symptômes de l’acné rosacée.

L’acné rosacée et l’homéopathie font très bon ménage. Il existe des produits homéopathiques dont l’efficacité est établie pour réduire la rosacée au visage, les rougeurs embarrassantes et qui améliorent la circulation sanguine du visage. Native Remedies RosaRex est un produit que je vous recommande si vous recherchez un traitement dans la gamme de l’acné rosacée homéopathie. Il doit être pris dès les premiers symptômes de couperose ou acné rosacée.

Vous pouvez également opter pour le traitement de la rosacée avec des huiles essentielles. Huile essentielle d’Hélichryse italienne, de Ciste ou de Cyprès de Provence, les huiles essentielles peuvent être une solution pour lutter contre la couperose.

Si vous avez les yeux rouges, une sensation de sécheresse, une sensibilité accrue, vous souffrez très certainement de rosacée oculaire. C’est une complication de l’acné rosacée légère. Elle attaque les yeux et les paupières et provoque des souffrances physiques et psychologiques. Une consultation chez un ophtalmologue est indispensable. Il mettra très certainement en place un traitement par collyres et par antibiotiques.

Et pour finir, il faut savoir que le laser à colorant pulsé est de plus en plus utilisé dans le traitement de la rosacée. Lorsque l’on voit sur l’acné rosacée des photos « avant/après », les résultats sont étonnants. La séance est réalisée par un dermatologue. La séance n’est pas douloureuse ou peu mais cela peut être le cas lors d’un traitement nécessitant plusieurs séances. Il est donc recommandé de bien en parler avec son dermatologue avant de se lancer dans ce type de traitement. Il faut généralement 2 à 5 séances (non remboursées) et chacune coûte entre 150 et 500 euros.

Il faut savoir que les corticoïdes, que ce soit en crème ou en comprimés, sont contre-indiqués dans le traitement de la rosacée du visage. Ils peuvent en effet aggraver ses symptômes.

Les meilleurs traitements contre l’acné rosacée (tableau comparatif)

Forme

Posologie

Agent actif

Precription médicale

Prix

Crème et gel

2 fois par jour

Métronidazole

Oui

47 €

Comprimé

1 comprimé par jour

Doxycycline

Oui

104 €

Gel

Matin et soir

Acide azélaïque

Non

24 €

Comprimés

2 à 3 comprimés par jour

7 huiles essentielles

Non

31 €

Sérum

Matin et soir

Peroxyde de Benzoyle

Non

49 €

Où acheter votre traitement ?

Vous pouvez acheter votre traitement de la rosacée du visage dans une pharmacie. Soit après avoir obtenu une ordonnance si vous achetez un médicament du type Efracea soit en vente libre.

Vous avez également la possibilité d’acheter votre traitement sur internet. C’est de plus en plus courant surtout dans le cas du traitement de la rosacée avec des huiles essentielles ou tout traitement de l’acné par homéopathie.

Pour cela, vous pouvez faire confiance à des sites comme Amazon, Treated.com, Shytobuy ou pour Skinception, sur son site officiel. Je vous conseille de faire attention là où vous achetez vos gels, sérums ou crèmes. Beaucoup de produits sont plein de promesses mais au final, c’est loin d’être le cas. Il vaut donc mieux opter pour des produits dont l’efficacité n’est plus à prouver.

Traitements contre la rosacée