Meilleur traitement contre la cellulite (comparatif 2018)

Cellulite : informations et traitements

La cellulite n’est pas une maladie. Ce n’est pas un problème de santé. En fait, ce n’est qu’un phénomène normal et il se trouve être un changement esthétique dont toutes les femmes ont peur.

La cellulite se forme à la suite d’une modification dans la structure des tissus adipeux que l’on trouve sous la peau. C’est dans cette réserve de gras que nous possédons dans des zones spécifiques - notamment sur les fesses et à l’arrière des cuisses mais aussi sur le ventre, à l’intérieur des genoux, les bras et sur la nuque - que la transformation se produit. Les cellules adipeuses s’y multiplient et la rétention d’eau augmente. La structure gonfle, se bombe et tire sur la peau. Les amas de graisse revêtent alors cet aspect matelassé que l’on appelle « peau d’orange ».

Parfois la cellulite se densifie tellement qu’elle entraîne des douleurs et une gêne. C’est dû au fait que les terminaisons nerveuses de la zone touchée subissent une forte pression. La zone devient hypersensible au toucher et à la palpation. Chez certaines personnes, un simple frôlement peut être douloureux. 

Les personnes à risque

La cellulite touche surtout les femmes. 9 femmes sur 10 en souffrent contre 1 homme sur 50. Le corps féminin est d’autant plus sensible à la cellulite puisqu’il contient deux fois plus de cellules adipeuses que chez les hommes. Ces derniers ont une peau plus épaisse et des cellules graisseuses plus petites et plus serrées.

Il semble que les hormones féminines sont en cause. En effet, les œstrogènes contribuent fortement à la formation de la cellulite. Elles stimulent l’entassement des graisses lors de la puberté (pendant la menstruation) mais aussi pendant la grossesse, lors de l’allaitement ou pendant tout traitement aux œstrogènes.

La génétique entre aussi en jeu. Une femme dont la mère a souffert de cellulite a plus de risque d’être touchée.

Pour des raisons encore inconnues, les femmes caucasiennes sont plus atteintes que les asiatiques ou les noires.

Les causes de la cellulite

La cellulite est due à de nombreux facteurs qui ne sont pas clairement établis. L’alimentation, la génétique mais également les hormones sont mis en cause.

L’alimentation

Un régime alimentaire pauvre en fibres mais riche en sucre (glucides), en sel et en gras (lipides) contribue à la formation de la cellulite. Les lipides consommés en excès sont stockés par le corps, dans des cellules spéciales, les adipocytes. Celles-ci se gonflent et empêchent la circulation des liquides dans cette zone. Les toxines s’y accumulent entraînant une inflammation. La peau perd de son élasticité, elle est compressée. Voilà ce qui crée l’effet « peau d’orange ».

La sédentarité

Le manque d’exercices physique aggrave la cellulite car il entraîne un ralentissement de la circulation sanguine, surtout dans les jambes.

Les hormones

Comme nous l’avons dit plus haut, les hormones (notamment les œstrogènes) peuvent causer la cellulite. En fait, tous les contraceptifs oraux peuvent être des facteurs de risque.

Certains médicaments comme les corticostéroïdes peuvent aussi y contribuer.

Les traitements contre la cellulite

Il n’y a pas de traitement pour la cellulite qui soit efficace sur le long terme. La plupart n’ont que des effets temporaires, donnent des résultats très légers et  changent d’une femme à une autre. De plus, ils coûtent très chers et ils doivent être répétés.

Les produits anticellulite

Il y a sur le marché quantité de produits (crèmes, gels et traitements oraux) dont les fabricants prétendent qu’ils réduisent l’aspect de la cellulite. Attention, vous devez savoir qu’aucun d’entre eux n’élimine la cellulite. Ils peuvent juste améliorer son apparence. Et certaines personnes y répondent mieux que d’autres. Qui plus est, comme les effets disparaissent à l’arrêt du traitement, il faut, pour un effet durable, poursuivre le traitement sans interruption.

La plupart des crèmes topiques contiennent des ingrédients sensés réduire localement les tissus adipeux comme de la caféine, de l’aminophylline ou des inhibiteurs alpha2-adrénergiques. On trouve aussi dedans de la silice, du collagène ou de la trétinoïne.

Des produits naturels facilitant la circulation sanguine y sont également ajoutés comme l’hamamélis, les extraits de ginkgo, la vigne rouge ou le marronnier d’Inde. Pourtant leur efficacité reste restreinte car pour agir sur la cellulite, ils doivent pénétrer la barrière sous-cutanée.

Les massages 

Certains massages spécialisés sont utiles car ils relancent la circulation.

  • L’endermologie (ou vacuithérapie) est un massage en profondeur d’environ 45 minutes (à faire une à trois fois par semaine) pratiqué par des professionnels à l’aide de machines utilisant le va-et-vient.
  • Le drainage lymphatique est un massage effectué par un masseur kinésithérapeute (mais il peut aussi être fait par une machine pneumatique). En faisant un vrai palper-rouler, il décolle la peau et relance la circulation dans les tissus. Il stimule ainsi le retour lymphatique pour réduire l’œdème. Ce massage drainant est à renouveler et à compléter avec d’autres soins.
  • Des ultrasons peuvent aussi être propagés vers la peau afin de générer un micro-massage. Cette chaleur va jouer sur les graisses. Cette technique peut aussi être utilisée pour faire pénétrer des produits anticellulite.
  • L’électrothérapie consiste, grâce à des aiguilles, à diffuser du courant près des nerfs pour stimuler les muscles. Cette technique améliore la microcirculation et réduit du coup les dépôts de graisse.

La mésothérapie 

Cela consiste à faire des injections de diverses substances (hormones, vitamines…) dans la couche superficielle de la peau de la zone où se trouve la cellulite. Pour cela, adressez-vous toujours à un spécialiste comme un dermatologue ou un chirurgien plasticien car cette technique est risquée (risque d’infection).

Les traitements au laser

Par leur effet massant et aspirant, les lasers à basse énergie vont stimuler la production de collagène et réduire l’effet capitons (la cellulite).

Les interventions chirurgicales

La lipoaspiration, le redrapage cutané et la greffe de gras estompent aussi la cellulite. Mais ces approches ne sont pas efficaces à 100% et peuvent même la rendre plus apparente.

Prenez surtout en compte que tous les traitements mentionnés ci-dessus peuvent entrainer des effets indésirables comme des cicatrices ou un changement dans la couleur de la peau (elle peut brunir). N’oubliez pas encore qu’ils sont très coûteux et qu’ils ne sont pas couverts par la Sécurité Sociale.

Prévention de la cellulite

Il est impossible de prévenir la cellulite mais une alimentation saine et de l’exercice physique régulier permettent d’améliorer l’apparence de la peau, de garder son tonus et une bonne circulation sanguine.

Faire de l’exercice physique

Pour renforcez votre tonus musculaire et améliorer votre circulation sanguine, faites régulièrement des exercices. Cela peut être aussi bien du vélo, du jogging, du fitness que de la marche à pied. En fait, toute activité qui augmente le rythme cardiaque et la respiration contribuera à faire perdre du gras.

Pourquoi ? Parce que ce genre de sport va booster la production d’adrénaline. Cette hormone bouleverse l’organisme et stimule les récepteurs que l’on trouve à la surface des adipocytes. Ils dégonflent, permettent la circulation des fluides, favorisent le retour veineux et donc font disparaitre les capitons.

Misez plus sur la corde à sauter, c’est efficace et pas cher ! Les sports d’eau sont aussi très bien. Ils ont un vrai effet détox.

Avoir une alimentation équilibrée

Evitez les aliments riches en sel qui contribuent fortement à la rétention d’eau (les plats préparés industriellement, les apéritifs…). Oubliez les sucres rapides comme les bonbons et divisez votre ration de féculents.

Adoptez à l’inverse une alimentation riche en nutriments essentiels qui contribueront au bon fonctionnement de votre organisme et vous permettront d’avoir une peau tonique. Faites le plein de fruits (la banane notamment), de légumes verts et de céréales complètes (riz complet). Optez aussi pour les omégas 3 (soja, huile de noix, de colza).

Et puis surtout hydratez-vous. Buvez beaucoup car l’eau fait circuler les liquides et favorise l’élimination.

Conseils

Vous pouvez éviter une aggravation de la cellulite en suivant ces quelques conseils.

  • Evitez tout ce qui entrave la circulation sanguine comme les vêtements trop serrés qui gênent le retour du sang aux jambes et à la taille.
  • Evitez les positions assises ou debout qui durent trop longtemps, bougez !
  • Evitez la chaleur (comme les douches et les bains trop chauds) car elle dilate les veines. Préférez le froid qui, à l’inverse, est tonifiant.
  • Portez des chaussures plates. Elles vont davantage faire travailler les muscles et les veines des jambes.